l'edito

1 min read

3 mythes sur l’exfoliation du visage

Par exemple, pour les peaux sensibles et sèches, on privilégiera un exfoliant doux, sans grain (donc pas un gommage) sous forme de poudre ou de lotion, qui ne sont pas abrasifs pour la peau et ne sensibiliseront pas la barrière cutanée.

On prend le parti d’adopter un exfoliant sous forme de poudre exfoliante ou lotion exfoliante, à base d’acide exfoliants (on privilégie les AHA car ils permettent de dissoudre en surface les cellules mortes, sans pénétrer trop en profondeur dans la peau, et surtout, ils stimulent l’hydratation naturelle de la peau). L’exfoliation pour les peaux sèches et sensibles a pour bénéfices d’adoucir la peau, de la rendre plus lumineuse, d’éliminer les zones de desquamations et de permettre aux actifs appliqués par la suite de pénétrer plus en profondeur et d’être plus efficaces.

 Pour les peaux grasses ou avec des imperfections, on privilégie aussi un exfoliant sous forme de poudre ou de lotion, puisqu’ils
sont respectueux de la peau, n’aggravent pas les inflammations et boutons, et surtout, ils permettent de pénétrer en profondeur pour désobstruer les pores et ainsi purifier la peau. On privilégie lorsqu’on a une peau grasse ou mixte, un exfoliant avec des BHA puisque ceux-ci sont capables de « pénétrer » le gras et donc d’aller plus en profondeur dans la peau pour désobstruer les pores, réguler le sébum et ainsi limiter l’apparition des imperfections, booster le renouvellement cellulaire et réduire la taille des pores.

Encore une fois cette idée est fausse.

Les gommages à grains sont en général pauvres voire sans acides exfoliants (AHA/BHA) et ne fonctionnent que par exfoliation mécanique, c’est-à-dire en « gommant » les cellules mortes avec un système abrasif. Donc l’action du gommage ne reste qu’en surface, et ne va pas plus en profondeur, ce qui limite son action à une action resurfaçante (peau plus lisse et un peu plus lumineuse).

Mais le gommage à grains ne permet pas de désobstruer les pores, ni de relancer le renouvellement cellulaire et le production de collagène ou d’acide hyaluronique, ni non plus d’homogénéiser le teint.

Donc même si les grains donnent l’impression d’une exfoliation en profondeur, ce n’est pas le cas.

Le risque aussi du gommage à grains pour le visage est le risque de surexfoliation, d’inflammation de la
peau, d’aggravation des rougeurs, ou encore de fragiliser la barrière cutanée.
On opte donc, pour une exfoliation douce ou en profondeur (tout dépend de la concentration et de la nature des acides) en choisissant une poudre exfoliante ou une lotion exfoliante.

Encore une fois, c’est faux, tout dépend du produit utilisé. En effet, si vous utilisez des lotions exfoliantes très puissantes, sans agents apaisants ni hydratants, il est conseillé de ne pas appliquer d’exfoliant tous les jours.

En revanche, aujourd’hui de nombreux produits exfoliants avec des acides (AHA/BHA) tels que les poudres exfoliantes (Daily Microfoliant, Daily Milkfoliant) ou des lotions exfoliantes ont été développés pour pouvoir être utilisés tous les jours, sans risquer de trop exfolier sa peau ou de l’abimer, à une seule condition : commencer par une application progressive pour habituer sa peau et ne pas la décaper, et surtout écouter sa peau : si on ressent trop de rougeurs ou de tiraillements, on reste à 1 fois tous les deux jours.

À lire aussi